Se reconvertir à 40 ans : Quelles possibilités en franchises ?

Des recherches des profils expérimentés

Vous avez déjà une carrière conséquente derrière vous et rêvez de nouveaux horizons professionnels ? Loin d’être une folie réservée aux doux rêveurs, se reconvertir à 40 ans est une décision souvent épanouissante et synonyme d’un véritable renouveau pour ceux et celles qui en font le choix. Ponctué de nombreuses interrogations et de changements parfois perturbants, la reconversion professionnelle n’est pourtant pas sans risques, sa réussite dépendant généralement de la qualité et de la rigueur des démarches et de la réflexion réalisées en amont.

la reconversion professionnelle peut être une force pour une franchiseLa reconversion professionnelle en trois démarches

Il existe 1001 bonnes raisons de se lancer dans une reconversion professionnelle mais l’envie de changer d’univers et de se confronter à de nouveaux challenges font sans nul doute partie des plus courantes. À 40 ans, vous avez certainement cumulé de multiples expériences, vous vous êtes illustré dans un domaine en particulier et souhaitez à présent découvrir de nouveaux savoir-faire. Pour aller au bout de vos envies, vous allez devoir entreprendre quelques démarches de taille.

1. Se reconvertir oui, mais pourquoi ?

Perte de sens ? Perte des valeurs ? Environnement de travail négatif ? Lassitude ? Avant de vous lancer dans des démarches plus concrètes, il semble tout d’abord essentiel de comprendre les raisons qui vous poussent à envisager la reconversion de carrière. Suite à cette première réflexion, vous pourrez certainement plus facilement faire le point sur les éléments qui vous posent problèmes et qui vous manquent dans votre quotidien professionnel. De ce premier bilan pourra découler une réflexion sur le métier ou le domaine susceptibles de vous permettre de retrouver l’équilibre perdu.
 

2. Trouver un nouveau projet et étudier sa faisabilité

Vous avez un rêve de reconversion et vous vous demandez s’il est réalisable ? Vous souhaitez faire le point sur vos compétences afin de savoir quelles trajectoires sont possibles ? Un bilan de compétences pourra notamment vous permettre de mettre en avant vos qualités et points forts, autant d’informations qui pourront vous diriger vers un ou plusieurs créneaux professionnels. À partir de là, les études se feront plus spécifiques et vous permettront de savoir si votre projet est viable et si les perspectives de reconversion sont intéressantes.
 

3. Envisager une formation

Après avoir trouvé le métier qui vous correspond vraiment, vous pourrez alors commencer à envisager une formation, courte ou longue. Certaines sont certifiantes, d’autres diplômantes et toutes vous permettront de compléter votre parcours grâce à de nouvelles compétences et qualifications. La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) pourra vous permettre de faire reconnaître les compétences déjà acquises. Si vous êtes en situation de recherche d’emploi, pensez à la POE (Préparation opérationnelle à l’Emploi) ou à l’aide individuelle à la formation (AIF). Vous pouvez également faire une demande de formation auprès de votre OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés) si vous êtes en activité.


La reconversion en franchise : la solution idéale ?

Vous avez toujours rêvé d’être votre propre patron ? Vous souhaitez être aux commandes de votre propre affaire mais éprouvez le besoin d’être épaulé dans cette aventure ? Pensez à la franchise ! Forte de ses multiples atouts, cette dernière vous permettra d’entreprendre tout en bénéficiant du soutien de professionnels.

Entreprendre en réseau VS entreprendre seul

Dans les faits, entreprendre seul et entreprendre en réseau sont deux aventures très similaires qui exigeront beaucoup de réflexion, d’études et d’investissement personnel et financier. Loin d’être une présence insignifiante, le franchiseur reste malgré tout un pilier solide sur lequel tout franchisé pourra s’appuyer. Cet accompagnement se mesure tout au long de l’aventure, parfois même dès la recherche de financement et du local et continuera de prendre effet tout au long du contrat. Etre franchisé permet également de profiter d’une animation réseau dynamique, de plans marketing solides et de conseils personnalisés aussi bien en gestion qu’en finance, autant de domaines qu’un entrepreneur indépendant est contraint de gérer seul.
 

Quelles opportunités en franchise lors d’une reconversion professionnelle ?

Certains domaines d’activités sont plus propices à la reconversion professionnelle que d’autres. Et c’est bien le cas du secteur du commerce ! Ce secteur si vaste vous propose de nombreuses opportunités. En effet, grâce à la franchise, vous pourrez par exemple ouvrir votre propre commerce alimentaire de proximité avec les groupes Carrefour Proximité ou Casino Shop).
Pour réussir dans le secteur des services à la personne, une expérience relationnel est indispensable ! Vous serez en effet tous les jours au contact des particuliers, vos clients ! Là encore, un grand nombre d’activités et d’enseignes existent et recherche des parcours athypique en pleine reconversion professionnelle : le repassage, l’aide aux personnes âgées ou en situation de handicap (avec notamment les franchises Adhap Services, ou O2 care services), la garde d’enfants (vous pouvez rejoindre l’enseigne Les Chérubins), et bien d'autres réseaux à retrouver.