Comment ouvrir une franchise en 10 étapes ?

Du choix du secteur en passant par le choix du franchiseur jusqu'au choix du statut, voici tout ce que vous devriez étudier avant de vous lancer

ouvrir une franchise

L’ouverture d’une enseigne en franchise ne doit pas se faire sur un coup de tête et doit être le fruit d’une mûre réflexion. Il faut déjà connaitre et comprendre le concept de franchise, trouver le financement nécessaire au projet, établir un business plan, etc. Bref, il y a tout un processus à suivre avant d’ouvrir une franchise. Découvrez les 10 principales étapes clés qui précédent généralement l’ouverture d’une franchise.

1. Mieux comprendre le concept de franchise

Il faut déjà savoir en premier lieu ce qu’est la franchise et essayer de comprendre son fonctionnement. On peut déjà définir la franchise comme un modèle de développement en réseau reposant sur un contrat de collaboration entre deux parties juridiquement indépendantes, à savoir, un franchiseur et un franchisé.

2. Définir le budget à allouer à son projet de franchise

L’intégration à un réseau de franchise se fait généralement sur dépôt de dossier, le projet devra donc être bien réfléchi. Côté budget, il faut également garder à l’esprit que le franchisé doit généralement payer un droit d’entrée auquel s’ajoutent également d’autres frais (redevance publicitaire, redevance de fonctionnement, …) dont les montants varient selon les enseignes et le secteur d’activité.

3. Choisir le secteur où l’on va investir

Les activités des réseaux de franchise couvrent divers secteurs, ce qui laisse un large choix aux futurs franchisés. Aussi, il sera possible d’investir dans la restauration, l'habitat, l'alimentaire ou encore dans l’habillement. Avant de choisir un secteur, il est intéressant de se renseigner un minimum sur la concurrence, les actualités du secteur et les analyses et chiffres du marché. Enfin, il faudra penser à bien évaluer le potentiel économique et l'avantage concurrentiel procuré par le franchiseur avant de se positionner.

4. Analyser le potentiel du marché et choisir le franchiseur

Une fois que l’on a retenu un secteur en particulier, il faudra procéder à une étude de marché afin d’évaluer la concurrence dans la région ou dans la ville ciblée. Il faudra ensuite se pencher sur le prévisionnel afin d’anticiper au mieux les risques éventuels. Rentrant d’emblée dans la stratégie de création, le prévisionnel permet d’avoir un aperçu global des forces et des faiblesses du projet, mais pour qu’il soit efficace, il faut qu’il soit réalisé par des spécialistes dans le domaine.

Une fois le marché analysé, il ne restera plus qu’au futur franchisé de choisir son franchiseur en fonction de critères qui lui sont propres (possibilité d’accès à une formation, frais liés à l’intégration dans le réseau, nombre d’implantations, stabilité de l’enseigne, notoriété, campagnes marketing passées…).

5. Élaborer le business plan et penser financement

Les questions financières ne doivent pas être traitées à la légère. Pour éviter les mauvaises surprises et surtout être crédible face à un banquier, la rédaction d’un business plan est très conseillée. En consultant les fiches franchise référencées sur notre site, vous serez en mesure de connaitre l’apport personnel minimum demandé pour ouvrir la franchise de votre choix. Pour compléter l’apport personnel et en fonction de la situation du créateur d’entreprise, il peut être judicieux de se renseigner sur les aides de Pôle Emploi, les exonérations de charges et les prêts d'honneur avant de se lancer. Dans tous les cas, l’élaboration d’un business plan est vivement conseillée pour calculer la rentabilité du projet.

6. Trouver l’emplacement idéal pour ouvrir sa franchise

La recherche de l’emplacement et du local doit être réalisée en tenant compte du taux de fréquentation de l’endroit et des emplacements de la concurrence. Dans certains cas, le franchiseur peut accompagner le franchisé dans cette recherche mais le franchisé doit la plupart du temps gérer cet aspect en amont. Avant signature, le franchisé devra toujours valider l’endroit avec le franchiseur. Trouver l’emplacement idéal n’est pas évident. Il est généralement recommandé de ne pas penser uniquement aux avantages du local choisi, il faut également se pencher sur ses contraintes avant de se décider.

7. Se former au métier

La plupart des réseaux de franchise proposent une formation à leurs franchisés au démarrage du projet et un accompagnement tout au long du projet. Cette étape ne sera pas à négliger pour les franchisés, car cela leur permettra de mieux cerner le secteur et de compléter ses connaissances du métier, surtout pour ceux qui ne disposent pas de diplômes ou qui manquent d’expérience dans le secteur retenu.

8. Choisir le statut juridique

Comme le franchisé est juridiquement indépendant du franchiseur, il devra donc créer sa propre société et choisir un statut (SARL, SA, SAS/SASU, SNC). Ce choix sera guidé par le montant de son investissement, le nombre de ses associés, etc. Il peut également choisir un statut en entreprise individuelle pour certaines activités, mais dans tous les cas, il est impératif de se faire conseiller par un expert juridique qui pourra aiguiller sur les options les plus rentables.

9. Signer le contrat de franchise

La signature du contrat de franchise vient confirmer l’intégration au réseau de franchise. Il convient de rappeler que la formulation d'un contrat de franchise est libre et n'est soumise à aucune réglementation distinctive à l’inverse du Document d'Information Précontractuel (DIP) notamment.

10. Ouvrir sa franchise

L'ouverture de la franchise est logiquement la dernière étape du projet de création. Le franchiseur propose bien souvent un suivi de l’activité et prodigue au besoin une assistance et des conseils tout au long du contrat afin de permettre au franchisé de démarrer son aventure dans les meilleures conditions. Il pourra en effet profiter du savoir-faire et de l’expérience du franchiseur et s’en inspirer pour faire ses premiers pas en tant que franchisé.