Franchiser son entreprise, comment ça marche ?

Quelles sont les démarches à suivre pour devenir franchisé ?

Opter pour la franchise de votre entreprise peut vous apporter de réels avantages. Il permet en effet d'être à l'abri de certains risques. Selon les statistiques, une société franchisée à 9 chances sur 10 d’être encore en activité au bout de cinq ans. Le partage du savoir-faire, les stratégies marketing à dimension nationale ainsi que la notoriété de l'enseigne sont les atouts, dont bénéficient les franchisés. 

Quel type d'activité peut-on choisir ?comment franchiser son entreprise

Les activités des franchisés couvrent de nombreux domaines. Parmi eux, la vente, le service, la création, les travaux manuels… La plupart d'entre eux nécessitent la maîtrise de techniques spécifiques sans pour autant être obligatoire. Pour d'autres, l'acquisition d'un diplôme spécialisé est indispensable. Vous devez donc choisir le secteur d'activité qui correspond à vos compétences ou vous reconvertir dans un domaine qui peut être fructueux.

Il est aussi de mise que votre projet soit rentable pour être à la hauteur des critères d'éligibilité. Vous devez être en mesure de répondre à ces questions avant de passer aux étapes suivantes :

- Êtes-vous prêt à lancer une activité ?
- Avez-vous les capacités requises pour gérer une boutique ?
- Comment de budget disposez-vous pour débuter votre activité ?
- Pouvez-vous obtenir un prêt bancaire ?
- Quels sont les objectifs à court et moyen terme ?
 

Comment sélectionner un franchiseur ?

Informez-vous sur le réseau que vous souhaitez intégrer. Vous pouvez obtenir des informations grâce aux fiches des franchiseurs membres de la Fédération française de la franchise. Vous devez ensuite vous intéresser sur ces points avant de fixer votre choix :

- Les produits et/ou services ont-ils du succès auprès du public ?
- Quel est le positionnement du franchiseur par rapport à la concurrence ?
- Quel est son niveau de compétence ? Dispose-t-il d'un savoir-faire et des moyens logistiques pour accompagner ses franchisés ?
- Le franchiseur accompagne-t-il ses franchisés pendant la période de lancement ?
- Organise-t-il des animations commerciales ?
- Qu'en est-il de la formation initiale ou continue ?

Il est aussi possible de rencontrer les gérants des autres boutiques franchisées pour obtenir des informations complètes sur les réalités sur terrain.
 

Comment augmenter vos chances d'intégrer dans un réseau de franchisés ?

Ces réseaux sont tous à la recherche de candidats compétents et ayant des capacités d’investissement compatible avec l’activité du franchiseur. L'apport personnel du candidat compte parmi les critères indispensables pour être sélectionné. Votre dossier financier doit être avant tout convaincant pour être éligible. Il est de rigueur que votre financement personnel couvre tous les frais liés à l'installation d'un franchisé (location du local, campagne de lancement, recrutement de nouveaux collaborateurs, les charges fixes des premiers mois d'ouverture...). Les franchiseurs sont aussi attentifs aux profils des candidats. Votre expérience dans le domaine peut faciliter votre adhésion dans le réseau. Vous devez aussi avoir la capacité de manager une équipe et de fructifier l'affaire. La sélection d'un candidat ne peut pas vraiment être comparée à un recrutement de salarié même si des entretiens sont toutefois organisés pour mieux connaître le profil des candidats potentiels.
Comment constituer les dossiers ?

L'élaboration d'un budget prévisionnel est une étape cruciale dans la mise en place d'une entreprise de franchise. Ce document permet d'avoir un aperçu de la faisabilité du projet et d'analyser tous les coûts. Il serait plus judicieux de faire appel aux professionnels (expert-comptable et conseiller juridique) pour faciliter le montage de ce document. Ils vous aideront non seulement à fournir un document proche de la réalité, mais analyseront les risques encourus. Le prévisionnel éclaircira en effet les besoins en financement ainsi que le seuil de rentabilité du projet.

Vous devez trouver des sources de financement externes si vous ne disposez pas d'un budget suffisant pour réaliser votre projet. Vous pouvez vous adresser à un établissement financier pour demander un prêt ou obtenir des aides financières destinées aux nouveaux entrepreneurs pour alléger vos charges. Ces allocations financières concernent entre autres l'exonération de charges ou l'aide de Pôle Emploi.

Le statut juridique dépend des sources de financement. Dans le cas où vous auriez eu recours aux apports financiers d'une tierce personne, vous devez choisir parmi ces statuts juridiques (SA, SARL, SAS/SASU, SNS). Si vous avez eu les moyens financiers pour concrétiser votre projet, il est possible d'opter pour un statut d'entrepreneur indépendant ou d'EURL.