Enquête annuelle sur la franchise : Portrait-robot du franchisé 2016

Selon la 13e enquête annuelle de la franchise

En 2016, selon la 13e enquête annuelle de la franchise, les franchisés interrogés attestent d'une hausse de leur chiffre d'affaires. Toujours plus diplômés, les franchisés sont plus ambitieux et envisagent plus souvent d'ouvrir un second point de vente.

Age : En moyenne, l’âge moyen du franchisé en 2016 est de 47 ans, comme en 2015. « Près d'un franchisé sur deux a entre 35 et 49 ans. » A l'ouverture de leur premier point de vente, le franchisé 2016 a en moyenne 36 ans. Cette moyenne est stable : 36 ans en 2015, 34 ans en 2014, 36 ans en 2013. « Un franchisé interrogé sur deux (48%) a ouvert son premier point de vente entre 18 et 34 ans et 1 franchisé sur 4 entre 40 et 49 ans. » L’ancienneté moyenne d’appartenance des franchisés à leur réseau est de 11 ans, comme en 2015. « 45% des franchisés interrogés appartiennent au même réseau depuis au moins 10 ans, un chiffre en baisse de 5 points versus 2015, compensé par le renforcement de la part des franchisés ayant une ancienneté comprise entre 3 et 9 ans : +9 points (46%). » La durée moyenne des contrats passe de 6,6 ans en 2015 à 5.7 ans en 2016.

Sexe : En 2016, 34% des franchisés sont des femmes (40% en 2015). Les femmes optent à 33% pour le secteur du commerce et à 36% pour les services. Par ailleurs, plus de 8 entrepreneurs franchisés sur 10 (82%) déclarent être en couple en 2016, et parmi eux, 52% sont aidés par leur conjoint dans leur activité professionnelle. Ce chiffre est globalement en hausse de 7 points (45% en 2015, 46% en 2014), avec une forte poussée de la part des conjoints aidant le franchisé sans être rémunérés (18%, +7 points). « Ces chiffres illustrent un renforcement de l’implication des conjoints dans l’activité du franchisé qu’ils en soient salariés ou non : entreprendre en franchise est, en effet, bien souvent un projet de couple. »

Niveau d’études : Près de 6 franchisés interrogés sur 10 (57%) ont suivi des études supérieures (Bac+2 à Bac +5 et au-delà) et la part des franchisés ayant un niveau Bac +4 et au-delà a progressé de 5 points passant à 20% en 2016. « Il est intéressant de noter que c’est la part des franchisés ayant un niveau Bac+2/3 qui a le plus progressé depuis 2011 : +11 points pour atteindre 41% aujourd’hui, contre 30% il y a 4 ans. » A l'inverse, le nombre de franchisés issus d’une filière professionnelle (BEP, CAP, Bac pro) a tendance à s'étioler (30% en 2016 vs 35% en 2012).

Origine professionnelle : Les trois quarts des franchisés interrogés étaient préalablement salariés, 17% étaient à leur compte (commerçant, indépendant, chef d’entreprise) et 7% étaient sans activité. Parmi les salariés, ils étaient majoritairement des salariés dans le privé : « 37% sont issus d’une TPE (moins de 10 salariés) 42% travaillaient dans des PME - ETI (10 à 500 salariés) et 21% dans des grandes entreprises (+ 500 salariés). »

Implantation : Au moment de leur installation, 62% des franchisés s'implantent dans leur département, 13% dans la même région mais pas le même département et 24% dans une autre région. Si les implantations en centre-ville sur des emplacements 1 et 1bis restent encore très plébiscitées (42%), « notamment dans le secteur de l’équipement de la personne (58%) et de la coiffure-esthétique (71%) », il est à noter cette année que les installations en périphérie de ville se multiplient pour représenter désormais 30% des implantations (+12 points versus 2015). « Ce choix d’implantation est réalisé pour 55% dans le secteur des services automobiles et 58% pour les CHR (cafés, hôtels, restaurants). » Un franchisé interrogé sur deux (49%) est installé dans une ville de moins de 25.000 habitants. Parallèlement, 17% des implantations en franchise sont réalisées dans des villes de plus de 100.000 habitants.

Revenus et chiffre d'affaires : En 2016, les franchisés interrogés sont plus nombreux à déclarer une augmentation de leur chiffre d’affaires : 44% contre 37% en 2015 « et pour 30%, il s’agit d’une augmentation supérieure à 5%. » Le chiffre d’affaires médian des franchisés s’élève cette année à 470k€ (500k€ en 2015). En 2016, le revenu annuel net moyen des franchisés interrogés s’élève à 32.385€ (32.120€ en 2015 et 32.873€ en 2014). Dans le détail, 36% des franchisés ont un revenu inférieur à 20.000€, 41% un revenu compris entre 20.000 et 40.000€, 23% un revenu supérieur à 40.000€. Très majoritairement (87%), ce revenu provient de l’activité, le reste (10%) provient de dividendes. « 44% des franchisés estiment mieux gagner leur vie qu’un commerçant isolé et 34% mieux gagner leur vie qu’un salarié. »

Emploi : Près d'un franchisé sur deux (47%) emploie deux à cinq salariés (+5 points vs 2015). 19% des franchisés emploient plus de 10 personnes (23% en 2015), « un taux qui atteint 35% dans le secteur de l’alimentaire et 44% dans les CHR (cafés, hôtels, restaurants) ». En 2016, le nombre moyen de salariés équivalent temps plein est de 7,3 contre 7,8 en 2015. 41% des franchisés interrogés en 2016 déclarent avoir créé au moins un emploi contre 36% en 2015 et le nombre moyen d’emplois créés s’élève à 1,1 (1,4 en 2015). Seulement 4% indiquent avoir licencié au cours de la même période (4% également en 2015).

Multifranchise/plurifranchise : En 2016, 28% des franchisés exploitent plusieurs points de vente sous la même enseigne et seuls 14% exploitent des PDV d’enseignes distinctes. «  Près de trois franchisés sur dix (28%) projettent d’investir dans un autre point de vente, majoritairement dans le même réseau, une tendance stable depuis 2013. » Les plus jeunes sont les plus ambitieux : 43% des 18-34 ans envisagent ainsi d'ouvrir un autre point de vente dans le même réseau.

Formation et animation : Plus de 7 franchisés sur 10 (72%) déclarent que leur formation initiale les a bien préparés à leur activité. 45% des franchisés ont suivi une formation initiale mêlant théorie et pratique. Les franchisés installés depuis moins de cinq ans déclarent une durée moyenne de leur formation initiale de 42 jours. 93% des franchisés déclarent avoir reçu la visite d’un animateur (89% en 2015), soit à l’ouverture, soit dans le cadre de visites régulières. La satisfaction des franchisés à l’égard des animateurs progresse : ils sont 80% à déclarer que les animateurs répondent à leurs attentes. (+ 5 points versus 2015).

Financement : Pour 34% des franchisés, l’installation en franchise a coûté moins de 50k€ (+4 points vs 2015) et pour 70% moins de 200 k€. Un projet sur cinq (19%) a, quant à lui, nécessité un investissement compris entre 200 et 500k€. Les projets de plus de 500 k€ représentent 10% en 2016. (vs 4% en 2015). En 2016, l'apport personnel est en baisse à 39% en moyenne du montant global (vs 44% en 2015). « L’emprunt bancaire, souscrit pour 70% des créations d’entreprise en franchise, représente la moitié du montant global des investissements, le reste étant financé par le crédit-bail et d’autres sources de financement. » Le montant moyen emprunté s’élève à 238k€. Comme les années précédentes, 66% des franchisés interrogés estiment que le fait d’être franchisé a favorisé l’octroi de leur crédit. Enfin, près de 2 franchisés sur 5 ont effectué des démarches spécifiques pour obtenir une aide auprès d’un organisme public. Une aide décrochée par la moitié d'entre eux.

Tout le dossier