Enquête annuelle sur la franchise : Portrait-robot du franchiseur 2016

Selon la 13e enquête annuelle de la franchise

Cette année encore, les franchiseurs attestent de leur dynamisme avec un redoublement d'effort en matière d'innovations, et d'accompagnement des franchisés. Taille, âge, créations de nouveaux points de vente... retrouvez ici le portrait des réseaux en 2016.

Ancienneté de l'enseigne/du réseau : En 2016, l’ancienneté moyenne des enseignes interrogées est de 23 ans (21 ans en 2015). Logiquement, « l’ancienneté moyenne est plus élevée dans les secteurs du commerce : 26,5 ans, le premier à s’être développé sur le modèle de la franchise. » En moyenne, cependant, le démarrage du développement en franchise intervient 9 ans après la création de l’enseigne. L’ancienneté moyenne du réseau de franchise est ainsi de 14 ans « et s’élève à près de 18 ans pour les réseaux ayant des filiales à l’étranger. »

Origine des enseignes : 9 enseignes sur 10 sont d’origine française, 8 franchiseurs sur 10 sont propriétaires de leur enseigne depuis sa création et 12% ont racheté un réseau déjà existant. 77% des franchiseurs développent une unique enseigne alors que 23% en développent plusieurs (et 32% chez les réseaux de plus de 15 ans).

Taille salariale des entreprises : 31% des franchiseurs comptent moins de 10 salariés (hors saisonniers), 37% en comptent entre 10 et 49 et 28% emploient plus de 50 collaborateurs.

Nombre d’implantations : La répartition des réseaux par taille (en nombre d’implantations) est très stable, la médiane à 30 points de vente est sensiblement la même depuis 4 ans. Le nombre moyen de points de vente détenu s’élève à 95 (120 unités dans le secteur du commerce). Logiquement, ce sont les réseaux les plus anciens qui comptent le plus de points de vente : 28% des réseaux qui comptent plus de 150 points de vente ont plus de 15 ans.

Chiffre d'affaires : Le CA de la moitié des franchiseurs (hors activité des franchisés) est inférieur à 10 millions d’euros. 21% des franchiseurs réalisent un CA entre 10 et 49 millions d’euros (stable par rapport à 2015), et 9% un CA supérieur à 100 M€ (cependant 20% n’ont pas souhaité répondre à la question). Par ailleurs, le CA cumulé des franchisés représente un CA global inférieur à 10 millions d’euros pour 40% des réseaux (contre 51% en 2015) et 62% chez des réseaux de moins de 20 points de vente. Un réseau de franchise sur 10 réalise un CA supérieur à 100M€ (hors CA du franchiseur).

Nouveaux points de vente : Entre juillet 2015 et juillet 2016, les franchiseurs ont créé en moyenne 7 nouveaux points de vente, chiffre stable depuis 2009. Un franchiseur sur cinq (+6 points/2015) déclare ne pas en avoir ouvert sur les 12 derniers mois. Par ailleurs, un franchiseur sur quatre a ouvert 10 points de vente ou plus et 38% dans les réseaux réalisant un CA > à 10 M€. Pour les 12 prochains mois, 31% des réseaux interrogés envisagent de créer 10 points de vente et plus (39% en 2015), 21% envisagent la création de 2 à 3 points de vente (20% en 2015), 16% envisagent de créer 4 à 5 points de vente (13% en 2015), et 12% n'envisagent aucune création (7% en 2015).

Facteurs-clés de réussite/freins au développement : « La pertinence et la qualité du concept » reste le facteur de développement et de pérennité n°1 cité par 66% des franchiseurs talonné par « la relation franchiseur - franchisé » citée à 64% (+9 points). Parmi les principales difficultés au développement des réseaux, les franchiseurs placent à 63% le financement des franchisés, à 48% le prix et la rareté des emplacements (+8 points par rapport à 2015), à 40% la difficulté de trouver des franchisés, et à 36% la qualité des franchisés. Plus généralement, 74% des franchiseurs interrogés en 2016 déclarent avoir renforcé leurs mesures d’accompagnement de leurs franchisés et 77% des franchiseurs ont fait évoluer leur concept en 2016. 57% envisagent de se développer à l’international dans les deux ans (22%) ou l’ont déjà fait (35%). Parmi les réseaux déjà implantés à l’international, 45% opèrent dans le secteur du commerce.

Recrutement : 43% des franchiseurs interrogés privilégient le recrutement de franchisés parmi leurs salariés. Le principal outil de recrutement reste internet à 71% (65% en 2015, 74% en 2014 et 78% en 2013), les salons prennent la seconde place à 37% (33% en 2015, 35% en 2014, et 32% en 2013), suivis par la presse à 33% (43% en 2015, 44% en 2014 et 32% en 2013) et le réseau à 25% (21% en 2015, 25% en 2014 et 22% en 2013). Le taux moyen de candidats retenus dans le processus de recrutement reste stable à 25%. En matière d’évolution du nombre de candidatures reçues, 34% des franchiseurs interrogés déclarent en recevoir moins (versus 43% en 2015) et 28% en recevoir plus (versus 23% en 2015).

Formation et animation : En 2016, le format e-learning est de plus en plus utilisé pour proposer des formations continues. 63% des franchisés interrogés ont ainsi suivi une formation en ligne, en progression de 12 points. La formule « coaching » continue de se développer, ce sont 37% des franchisés qui ont été ainsi accompagnés (35% en 2015, 21% en 2014). Les formations mixtes (une partie en salle avec animateur et une partie en e-learning) à 31% ont également progressé de 10 points. « La formation en présentiel reste cependant le format le plus largement suivi par les franchisés : 92% (89% en 2015, 88% en 2014). » Globalement, cette année, 76% des franchiseurs ont proposé une formation continue à leurs franchisés et dans 54% des réseaux, les salariés des franchisés en ont également suivi une formation. En moyenne, la formation continue dure 18 jours.

Du côté de l'animation, la présence des animateurs dans les réseaux continue de progresser. En moyenne 4,8 animateurs sont présents dans les réseaux de plus de 20 points de vente (4,2 en 2015) et 1,6 animateur dans ceux de moins de 20 points de vente.

Outre le recrutement d'animateurs, 97% des franchiseurs interrogés déclarent avoir mis en place au moins un outil d'animation. Les conventions, les commissions et groupes de travail sont les principaux outils d’animation utilisés par les franchiseurs. Au sein des réseaux de plus de 20 points de vente, 87% organisent des conventions, des assemblées générales ou congrès, 86% des commissions ou des groupes de travail de franchisés, 66% disposent d’un journal interne.

Par ailleurs, l’intranet est cultivé comme vecteur d’animation par 72% des franchiseurs interrogés (+9 points versus 2015) et notamment dans les réseaux de plus de 20 points de vente où il est utilisé par 83% des réseaux.

Tout le dossier