L’aide au démarrage pour les franchisés

Quelles aides sont « superflues » pour votre projet ?

Si vous avez retenu la franchise pour vous lancer, le soutien de la tête de réseau est un élément très attendu qui conditionne bien souvent la réussite future. Durant la période qui précède l'ouverture, mais aussi pendant les premières semaines d'activité, le franchiseur dispense une aide au démarrage. Voici quelques données pour connaître les pratiques à ce sujet.

Quelles sont les aides apportées par les franchiseurs ?

De l'étude de marché jusqu'à l’aide à l’ouverture, sans oublier la recherche du financement, et les étapes de formation, ouvrir un commerce ou une activité de services en utilisant le système de la franchise requiert une aide et une transmission du savoir-faire. Les franchiseurs ne jouent pourtant pas toujours le jeu, et n'assistent pas de la même manière. Chaque réseau a sa façon d'accompagner les nouveaux franchisés. Selon le baromètre Caisse d’Epargne– L’Indicateur de la Franchise publié fin 2012 (enquête menée auprès de 3489 franchisés interrogés), 78,4 % des franchisés sont satisfaits de l’aide reçue au démarrage. Sans surprise, c'est la formation en elle même qui affiche le meilleur taux de satisfaction, 88 % des franchisés étant satisfaits de la formation initiale proposée par leur franchiseur. Pas étonnant car la formation (qui englobe la transmission du savoir-faire, des techniques de vente, et des « trucs » maison) est le cœur de la franchise. La transmission de ces éléments, fixée dans le contrat de franchise, est une partie très attendue par les futurs franchisés, et visiblement soignée par la plupart des réseaux : 84 % des franchisés estiment que cette formation les a bien préparés au démarrage de leur activité (chiffres Enquête annuelle de la franchise FFF / Banque Populaire 2012).

Quelles aides sont « superflues » pour votre projet ?

On ne peut pas en dire autant pour les autres aides au démarrage comme la recherche de local, ou même la recherche de financement. A chaque fois, cette aide n'est pas prévue dans le contrat pour plus de 25% des sondés. La part des franchisés mécontents de l'aide apportée (lorsque celle-ci rentrait dans le cadre du contrat) atteint 10%, un chiffre qui montre clairement les progrès à réaliser dans ces domaines.

Renseignez vous de manière précise lors de votre phase de sélection du franchiseur avec lequel vous souhaitez travailler, pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Êtes vous prêt à réaliser vous même le « tour des banques » pour financer votre projet ? Avez vous le temps et l'énergie pour dialoguer avec des agences immobilières pour trouver un local ? A chaque fois, selon vos motivations et vos connaissances, trouvez la bonne formule auprès de votre franchiseur. Si vous avez remarqué que tous les points de vente de ce dernier sont très bien placés, et qu'un service d'aide pour trouver le local est proposé, peut-être qu'il est bon d'y accorder un peu d'attention.

Demandez vous si certaines aides sont « superflu » compte tenu de vos connaissances, ou si au contraire, vos lacunes dans un domaine peuvent être comblées par un bon accompagnement.