Franchise FISCHER

Apport personnel
60 000 €

Implantations
68

Franchise FISCHER

L’Art du Pain

Fischer des pains de tradition et une belle gamme sandwichs

Apport personnel
60 000 €

Aide au financement
-

Investissement global
250 K€ à 520 K€ (hors droit au bail)

Droits d'entrée
30 000 €

Type de contrat
Franchise

CA réalisable après 2 ans
420 K€ à 1.1M€


Apport personnel
60 000 €

Implantations
68
  • Redevance de fonctionnement :
    0
  • Redevance publicitaire :
    1% CA
  • Royalties :
    4%
  • Surface moyenne :
    120m²

Présentation du concept
FISCHER

Se lancer dans la boulangerie
avec Fischer

 


L’enseigne Fischer a vu le jour en 1913 au Luxembourg. Depuis, si le groupe s’est développé, il a toujours à cœur de conserver le même respect du savoir faire traditionnel et la qualité artisanale de ses produits.

Les consommateurs peuvent trouver, dans les boulangeries
Fischer, une large variété de pains, de viennoiseries, de pâtisseries mais aussi de produits traiteur. La grande majorité des préparations est réalisée devant les clients et les pains, dont la pâte arrive crue non congelée, sont cuits sur place.

ouvrir une boulangerie en franchise avec Fischer, groupe luxembourgeois


Rejoindre le réseau de franchise
Fischer, c’est profiter

  • d’une formation de six semaines
  • d’une formation mise en place pour ses collaborateurs
  • d’un accompagnement de la part du groupe
  • du partage de tout son savoir faire
  • de process bien établis
  • de l’exploitation d’un concept qui mise sur la qualité et la fraîcheur des produits vendus

Formations et assistance

  • 6 semaines pour le franchisé (en moyenne 2 semaines de théorie et 4 semaines de pratique)
  • 2 semaines pour le préparateur principal
  • 2 semaines pour l’équipe de vente

Profil du candidat

Le futur franchisé Fischer doit montrer une réelle volonté d’avoir son propre magasin et de s’y investir pleinement.

Les principales qualités requises sont : 

  • Etre commerçant et aimer servir ses clients
  • Avoir des qualités et une expérience de management d’équipe, car chaque franchise devra gérer une équipe entre 4 et 10 personnes
  • Etre gestionnaire et chef d’entreprise pour gérer au mieux ses comptes
  • Avoir un fort attrait pour le secteur alimentaire, et son strict respect de l’hygiène et des bons produits
  • Avoir une expérience en restauration rapide ou traditionnelle
  • Avoir une expérience en commerce ou en grande distribution
  • Avoir un bon tissu relationnel local

Le projet peut être mené seul ou en couple
 


 

Historique

En 1913, Eugène et Marguerite Fischer ouvrent les portes de la première boulangerie Fischer à Diekirch (Luxembourg).

Fin des années 40, Joe Fischer, le fils d’Eugène et Marguerite Fischer, termine sa formation interrompue par les années de guerre et passe avec succès son brevet de maîtrise de boulanger-pâtissier. En 1954, il reprend la boulangerie familiale à son compte. 

S’il conserve de ses parents le savoir-faire et le goût pour des recettes traditionnelles, Joe Fischer entreprend le développement de l’enseigne et la diversification de l’offre.

Dans les années 70, la famille Fischer s’associe à la famille Muller. Cette dernière gère un des principaux moulins du pays, le Moulin de Kleinbettingen. Cette collaboration permet à Fischer d’assurer un approvisionnement de blé de qualité pour la confection de ses pains et compter sur l’investissement nécessaire pour le développement de la boulangerie familiale.

La volonté d’expansion affirmée par Joe Fischer se concrétise progressivement à travers la création de nouvelles boulangeries et de nouvelles tournées. En 1974, les premiers points de vente Fischer font leur entrée dans les supermarchés. Des investissements sont régulièrement mobilisés pour adapter les différents magasins Fischer aux nouvelles exigences du marché. Avec, entre autres, un savoir-faire traditionnel et une qualité artisanale préservés, un circuit de distribution efficace, une bonne gestion d’entreprise, Fischer devient le leader incontesté sur le marché national.

En 1998, Fischer rénove ses boulangeries et mise toujours sur la fraîcheur des produits en privilégiant la cuisson des baguettes, petits pains et viennoiseries sur place. Elle développe également une large gamme traiteur composée de sandwichs, de salades ou encore de quiches, le tout fait maison.

En 2000, Fischer actualise son logo et son image de marque. C’est aussi l’année où Fischer décide d’ouvrir ses premiers magasins en France, et plus particulièrement à Metz et à Mont Saint-Martin.

Pour ses 100 ans, en 2013, Fischer crée et inaugure le parcours informatif et éducatif « Broutgaass » (le parcours du pain) sur son site de production. Sur un total de 300 m2, ce circuit, inauguré par S.A.R. le Grand-Duc Henri, dévoile les différentes étapes de confection de ses produits, de la fabrication à l’acheminement et la vente en boulangerie.

En 2014, Fischer confirme son entrée sur le marché français avec l’ouverture de nouveaux points de vente.
Comptant plus de soixante-cinq boulangeries réparties entre le Luxembourg, la France et l’Allemagne, l’entreprise continue d’évoluer avec des équipes de spécialistes qui, grâce à un équipement en perpétuelle évolution, contrôlent chaque produit, du choix des ingrédients, à la fabrication, jusqu’à la vente en boulangerie. En outre, soucieuse du devenir des générations futures et de l’environnement, Fischer poursuit et renforce sa volonté de travailler avec des produits issus d’une agriculture raisonnée.
Cet engagement, basé sur une volonté de préserver l’authenticité de ses produits, laisse à penser que les plus belles pages de l’histoire Fischer restent encore à écrire.